j'ai toujours adoré la beauté qu'offre le henné pour les yeux.

Le henné magnifie la main et par ces délicats dessins envoient un message. Appliqué le plus souvent à l'occasion du mariage, le henné est une tradition vivante pour de nombreuses religions : musulmane, hindou, juive, ...

0505A l'origine de Mehndi (nom donné pour le henné en inde)

Le henné est d'abord une plante, répertoriée sous le nom latin de Lawsonia inermis, qui pousse sous les climats chauds et secs, principalement du Maroc à l'Inde, en passant par l'Egypte, la Syrie, l'Iran ou le Pakistan. Mais la culture se pratique aussi, à petite échelle, dans des pays ou régions tels que la Chine, l'Indonésie, les Antilles... L'arbuste, dans les conditions les plus favorables, mesure jusqu'à trois mètres de haut, et c'est sa feuille, séchée et réduite en poudre, que l'on utilise pour pratiquer l'art de la peinture corporelle. La fleur, blanche, rose ou jaune selon les variétés, est petite et parfumée ; son distillat est utilisé dans l'industrie cosmétique.

Les appellations sont nombreuses : henné, hina, al-henna ; le mot mehndi (parfois mendhi, mehendi ou mehandi) est réservé à la poudre, à la pâte et à la pratique du tatouage temporaire... Les Tamouls, quant à eux, parlent de l'arbuste marudhani, marudhôndri ou aïvanam, mais ils pratiquent sans doute moins que des peuples nord-indiens la peinture corporelle au henné, probablement pour des raisons culturelles et des raisons pratiques dues à la couleur de peau.

le henné est aussi bien utiliser pour réaliser des tatouages que pour embellir les cheveux.

Le henné est employé depuis la plus Haute Antiquité. Il soigne, fortifie, embellit et teinte les cheveux. Plus particulièrement, le henné gaine les écailles du cheveu, apporte volume et tonus aux cheveux fins et mous et est très apprécié des cheveux gras car il permet de réguler le sébum. Vous trouverez dans le commerce du henné neutre qui apportera vigueur et brillance aux cheveux ternes et du henné coloré pour teinter votre chevelure.

hennafoot

hands6

hands7

hands8

patterns3

Tradition au maroc : un talisman

608998_743684Le henné est utilisé dans les différents rites qui régissent les traditions. On dit que le henné est signe de bonne chance. Une tache de henné dans le creux de la main droite est particulièrement efficace contre le mauvais oeil.

Certains rituels ont peu à peu disparu ou sont moins pratiqués par la nouvelle génération mais d'autres demeurent immuables à l'occasion des fiançailles, du mariage, de la circoncision et du Ramadan.

La mariée est coiffée le jour du mariage par une femme heureuse, n'ayant pas de rivale. Après avoir reçu une application de henné, les cheveux sont tressés, enserrés dans un anneau d'argent, symbole de la pureté.
La hennayat casse un oeuf sur sa tête, symbole de la fécondité, en nouant les cheveux, elle y introduit deux dattes enduites de miel, symbole du bonheur.

Ses mains, ses pieds font l'objet de dessins complexes et deviennent de véritables oeuvres d'art. La plante de henné fait partie aussi des cadeaux traditionnels.

L'Art de la séduction

pt5992Au Maroc, le tatouage fait partie de cet art de séduire. Pour des applications élaborées, les femmes marocaines recourent aux hennayats; entre les mains de ces artistes, la poudre fine se transforme en arabesques somptueusement tatouées sur les mains et les pieds des femmes. La pureté du graphisme, aux superbes motifs géométriques, habilement sculptés à même la peau perpétue une tradition séculaire. Jadis, les hennayats utilisaient un bâtonnet effilé pour ébaucher de fines lignes, de subtiles croix, aujourd'hui elles utilisent des seringues de calibres différents, et avec une précision étonnante, elles tracent leurs dessins. Avec les nouvelles techniques, on peut maintenant exécuter un travail rapide et beau mais on gâte le plaisir qui l'accompagne.

Les femmes marocaines font un usage courant du henné pour teindre leurs cheveux, leurs mains et leurs pieds, et appliquent elles-mêmes la pâte. Les femmes qui travaillent beaucoup, peignent le bas des pieds et le côté des mains pour se protéger car le henné nourrit aussi la peau.

La tradition en Inde

Aucun mariage indien n'est jamais complet sans Mehendi. De n'importe quelle partie du pays la mariée peut être, elle des mains sont ornées avec la belle tonalité rouge du mehendi (mehndi). De nos jours, les mariées ont un choix entre le mehendi indien (qui couvre assez beaucoup plus de la paume) et le mehendi arabe (dans ce que le modèle est dessiné à un côté de la main).

Sans_titre_4Les motifs du mehndi indien sont variés : entrelacs et figures géométriques chez les musulmans, motifs figuratifs, souvent inspirés de la nature (oiseaux, mangues, feuilles et fleurs...), chez les hindous, tandis que les Tamouls recourent à des dessins circulaires dans la paume de la main et des aplats colorés enveloppant de bout des doigts et le pourtour des pieds (ce sont de telles pratiques qui sont appliquées notamment par les danseuses, à la Réunion par exemple).

Le fiancé n'est pas supposé être présent lors de la cérémonie du mehendi car son nom est inscrit dans la paume de la jeune femme. S'il découvre son nom caché au milieu de tous ces dessins il sera le partenaire dominant sinon, il se soumettra aux directives de sa tendre épouse. Et si la couleur de mehendi est très foncée alors la jeune épouse recevra beaucoup d'amour de sa belle-maman. 

le site de la star des tatoueurs au henné des stars l'indien Ash Kumar : http://www.ashkumar.com/


le forum du henné pour tout savoir http://arcagraphie.free.fr/forum/index.php