Divâlî est, dans certaines régions de l'Inde, considéré comme le nouvel an hindou, fêté le jour de la nouvelle lune de novembre, aussi appelé "lune noire" puisque la lune est invisible. C'est une fête très populaire en Inde où l'on s'offre des cadeaux et on allume un grand nombre de feux d'artifice.

Diwãli (forme contractée) est aussi transcrit Dīpavãli ou 'Deepavali (du sanskrit, rangée de lumière).

diwali1C'est la fête hindoue des lumières, qui se tient le dernier jour du calendrier Vikram, l'un des calendriers hindous utilisés par les Indiens du Nord. Le jour suivant est le début de la nouvelle année appelée par les Indiens du Nord Annakut.

Plusieurs légendes sont associées à Divâlî et entraînent différentes formes de célébration. Il en existe deux légendes.

diwaliLa première stipule que les dipavalivas ont fêté le retour du Rama, roi de Ayodhya, de sa femme Sita et de son frère Lakshmana à Koshala après une guerre au cours de laquelle il tua le démon Ravana. Le jour tombant, les gens dont il croisa le chemin allumèrent des lampes pour illuminer leur chemin.

La seconde fait de Divâlî la commémoration de la mort de Narakasura, un mauvais démon tué par Kishna. Divâlî est donc un festival symbolisant la destruction des forces du mal.

Pour Divâli chacun rend sa maison ou sa boutique la plus accueillante possible. Les jours précédents chacun s'emploi a de grand nettoyages, des rénovation, des coups de peinture.
La maison doit être belle et illuminée afin que "Lakshmi" la déesse de la fortune entre dans la maison. Elle n'aime pas l'obscurité, c'est une déesse de joie et de lumière !!!
La fête dure 5 cinq jours.

sapnamirchandani nous propose de fêter avec lui diwali !