Aujourd'hui j'avais envie de vous faire parler de ce film qui m'a beaucoup ému lorsque j’étais adolescente.

Il m’a fait découvrir plusieurs choses :

·         L’histoire de Camille Claudel bien sûr,

·         Ses œuvres

·         Son amour pour Rodin

·         et aussi l’actrice Isabelle Adjani.

couvFiche technique

Réalisation : Bruno Nuytten
Scénario : Bruno Nuytten et Marilyn Goldin Schiffman, d'après le livre de Reine-Marie Paris
Photo : Pierre Lhomme
Musique : Gabriel Yared
Production : Les Films Christian Fechner, Lilith Films, Gaumont / A2 / D.D. Productions
Sortie France : 7 décembre 1988
Interprètes : Isabelle Adjani (Camille Claudel), Gérard Depardieu (Auguste Rodin), Madeleine Robinson (Madame Claudel), Alain Cuny (Louis Prosper Claudel), Laurent Grévil (Paul Claudel), Philippe Clévenot (Eugène Blot), Katrine Boorman (Jessie), Maxime Leroux (Claude Debussy), Roger Planchon (Morhardt), Danièle Lebrun (Rose Beuret).

Synopsis

18838960Camille aime sculpter. C'est même son unique préoccupation. Qu'il pleuve ou vente, elle parcourt les carrières de Paris à la recherche de terre glaise, matériau essentiel à son art. Seul son père semble la comprendre. Elle a du talent, et elle le sait. Aussi décide-t-elle de travailler dans un atelier qu'elle loue avec son amie Jessie. Les deux jeunes femmes ont un rêve : travailler avec Rodin, le plus grand sculpteur contemporain, qui débordé de commandes, a besoin d'assistants. Elle vont solliciter un entretien avec le Maître et voudraient ses conseils. Nous sommes en 1883. Camille présente un pied en marbre, admirable, tellement que Rodin le signe comme s'il était de lui-même...


18838958Ils commencent à sculpter ensemble. Ou plutôt, elle sculpte pour lui nombre de chefs-d'oeuvre qu'il paufine à peine, avant d'apposer son nom. L'art de Camille est volé, mais elle aime, et accepte. Elle lui sert de modèle : plus qu'une égérie, elle est l'Inspiration. Une passion dévorante les transcende tous les deux. Mais Camille voudrait se consacrer à sa propre sculpture, avoir du temps, de la matière, un espace à elle. Rodin loue une maison à Meudon la Forêt, où Camille s'installe, mais où lui, partagé entre elle et la mère de son fils, Rose Beuret, n'est là que par grande intermittence.
Camille, seule, crée des oeuvres déchirantes et sublimes, mais le milieu artistique, peu habitué aux femmes sculpteurs, la dédaigne. On l'accuse de plagier Rodin, alors que dès l'enfance son style était déjà aussi élaboré que déterminé. Peu de personnes la soutiennent, hormis son ami Debussy. Quant à sa famille, elle est en conflit permanent avec elle, y compris Paul à qui elle voue pourtant un amour sans limites. Mais de toutes façons, il voyage tant qu'elle ne le voit guère. Elle voudrait un enfant, mais fait une fausse couche la laissant dans un état de faiblesse extrême.
18406396Son désespoir et sa solitude de plus en plus profonds l'entraînent peu à peu dans la folie. Accablée de dettes, car le bronze coûte une fortune, seule, car Rodin l'a abandonnée en 1898 alors qu'elle a 34 ans, méprisée par la critique au Salon des Indépendants, Camille se laisse progressivement couler. En décembre 1905 aura lieu sa dernière grande exposition chez Blot, puis en 1906, elle casse une grande partie de ses sculptures, comme elle commence à se détruire elle-même. En 1913, Camille a 48 ans lorsque son père meurt, et plus rien n'empêche le reste de sa famille de la faire arrêter et interner...Elle restera 30 ans à l'asile avant d'y finir sa vie.

Récompenses

  • César du meilleur film : Camille Claudel, réalisé par Bruno Nuytten

  • César de la meilleure actrice : Isabelle Adjani, pour Camille Claudel

  • César de la meilleure photographie : Pierre Lhomme, pour Camille Claudel

  • César des meilleurs costumes : Dominique Borg, pour Camille Claudel

  • César du meilleur décor : Bernard Vezat, pour Camille Claudel

  • le film a été nommé pour deux oscars en 1989.

  • Festival de Berlin 1989 - prix d'interprétation féminine décerné à Isabelle Adjani, pour Camille Claudel.

Quelques extraits du film

La rencontre avec Rodin

Camille Claudel et sa passion pour Rodin

Camille Claudel devient la muse de Rodin

untitledL’association Camille Claudel : http://www.camilleclaudel.asso.fr

un très beau site avec notamment des photos de Camille Claudel: http://www.camille-claudel.org/

2