Vous qui aimez les musiques du monde, vous ne devez pas rater ce festival qui a lieu chaque année depuis 13 ans à Fès au début de l'été.

Riche d'une histoire culturelle centenaire, Fès est le lieu rêvé pour accueillir la diversité et la grâce des musiques du monde, honorant un même dieu, celui de l'ouverture vers « les voies de la sagesse ». Mohamed Kabbaj, président du festival, explique lui-même que le Festival des Musiques sacrées du monde œuvre « pour que la diversité et le dialogue soient les hôtes de Fès, berceau de convivialité culturelle et spirituelle, à l'image de l'avenir qu'il nous appartient de bâtir ». Le message est clair…

Pendant des siècles, Fès a accueilli de nombreux artistes, intellectuels et savants. Son ouverture culturelle et son activité spirituelle ont rayonné très longtemps sur l'Orient et l'Occident, en particulier grâce à ses medersas et à sa célèbre université, la Qaraouiyyîn, édifiée en 857 et considérée comme la plus ancienne du monde.
C'est aussi la beauté de Fès qui attire. Sa richesse architecturale, les dédales bruyants et poussiéreux de son immense médina lui donnent un charme complexe. Les organisateurs ont donc bien fait de disséminer les concerts dans plusieurs lieux de la ville, pour permettre aux visiteurs de régaler leurs yeux en même temps que leurs oreilles. On pourra assister aux concerts sur la place Bâb Makina, constituée de deux places entourées de portes, où se déroulaient jadis les cérémonies officielles ; dans le musée Batha, construction andalouse du XIXème siècle ; et sur la place de l'Arc de Triomphe du site romain de Volubilis, au pied de la montagne Zerhoun. Dans le reste de la ville, aussi, on pourra trouver des cafés littéraires, des soirées soufies, des animations pour les enfants et des concerts gratuits.

Voir le reportage sur Mondomix :
http://www.mondomix.com/rep.php?url=http://www.mondomix.com/event/fes2007

Le site officiel du festival : http://www.fesfestival.com/